L'Escorial (1980-2002) : "3 jours de ténèbres"

El Escorial (Madrid) : le 13 novembre 1980 puis dans les années suivantes, Luz Amparo Cuevas (1931-2012), femme de menage et mère de 7 enfants née en 1931, voit la Vierge et reçoit des messages suite à sa guérison d'un cancer en phase terminale à Lourdes en 1979. Le dernier message public date de 2002. Le culte public a été autorisé en 2009.

Certains de ces messages, publiés en 5 volumes, ont un aspect apocalyptique :

  • Trois jours de ténèbres 
  • Catastrophes naturelles, épidémies…
  • Guerres fratricides, apostasie…

Position de l’Église :

Le 12 avril 1985, le cardinal-archevêque de Madrid, Mgr Suquia Goicoechea, publie un document selon lequel le caractère surnaturel des apparitions n’était pas établi mais le prélat restait attentif à l’avenir. Toutefois, il demanda aux prêtres de s’abstenir de participer aux cérémonies sur le lieu des apparitions. Le 27 décembre 1993, le cardinal, proche de la retraite, a rendu visite à Amparo et célébré la messe chez elle. Le 14 juin 1994, le prélat a reconnu officiellement l’Association des fidèles réparateurs inspir ée par la voyante. Le 21 juillet suivant, le Père José Arranz, chanoine, chapelain de cette association. La construction d'une chapelle sur le lieu des apparitions (Prado Nuevo/Pré-Neuf) est autorisée par l'Archévêque Rouco Varela en 2012, mais en 2020 les autorités civiles locales procèdent à la démolition de la chapelle, jugeant cette construction illégale.

Plus d'informations: www.pradonuevo.es

Traduction française des messages à Luz Amparo Cuevas: http://jesusmarie.free.fr/apparition_escorial.zip

La Vierge des Douleurs: « Rendez-vous compte que Dieu le Père va envoyer deux châtiments très grands : l'un sous forme de guerre, de révolution et dangers révolutionnaires. Et l'autre sera envoyé par le ciel. II viendra sur la terre une obscurité intense qui durera trois jours et trois nuits. Rien ne sera visible ; l'air deviendra pestilentiel et nocif et causera du mal et pas seulement aux ennemis de la religion. Pendant les trois jours de ténèbres, il n'y aura pas de lumière artificielle; seuls les cierges bénis brûleront durant ces jours de ténèbres; les fidèles devront rester dans leurs maisons, priant le Saint Rosaire et implorant la miséricorde divine. Tous les ennemis de l'Eglise, visibles et inconnus, périront sur toute la Terre pendant cette obscurité universelle, à l'exception de quelques-uns qui se convertiront ».

(le 18 décembre 1981)