Akita (1973-1981) : "un châtiment plus grand que le déluge"

Présentation :

Trois messages ont été donnés par la Vierge Marie à Soeur Agnès Katsuko Sasagawa en 1973. Ensuite, on constate des lacrimations (101) de larmes et de sang d'une statue en bois de Notre-Dame de Tous les Peuples (vocable faisant référence aux apparitions d'Amsterdam à Ida Peerdeman, pourtant l'objet d'un jugement négatif par la Congrégation pour la Doctrine de la Foi) entre le 4 janvier 1975 et le 15 septembre 1981. Ces phénomènes se passent devant un total d'environ 500 personnes, dont l'évêque John Shorijo Ito, témoin de 4 lacrimations, selon sa lettre pastorale du 22 avril 1984 affirmant le caractère surnaturelle des évènements (les détails qui suivent ici sont extraits de cette lettre). Des échantillons sont testés en laboratoire : le Pr Sagisaka, spécialiste en médecine légale à l'Université d'Akita, juge que les larmes provenant de la statue sont identiques aux larmes humaines. L'hypothèse évoquée par certains d'une explication "parapsychologique", selon laquelle Soeur Agnès Sasagawa serait capable de "transférer" ses propres larmes à la statue (!), est contredite par le fait que les lacrimations se produisent même pendant que la religieuse dort à 400 km d'Akita. L'idée d'une origine diabolique des manifestations inexpliquées est aussi rejetée par Mgr Ito, qui cite des conversions parmi des personnes ayant vu les lacrimations, ainsi que des guérisons, dont celle de la Coréenne Teresa Chun Sun Ho (d'un cancer du cerveau) et celle de Soeur Agnès elle-même. Totalement sourde à partir de 1969, elle reçoit des messages de la part d'un ange le 25 mars et 1 mai 1982 annonçant sa guérison imminente :

"Votre surdité vous fait souffrir, n’est-ce pas ? Le moment de la guérison promise s’approche. Par l’intercession de la Vierge Sainte et Immaculée, vos oreilles seront définitivement guéries pour que l’œuvre du Très-Haut soit accomplie."

Sœur Agnès est totalement guérie de manière instantanée le 30 mai, 1982 (jour de la Pentecôte). Mgr Ito parle de l’étonnement du Dr Arai de l’Hôpital de la Croix-Rouge d’Akita qui avait constaté sa surdité complète 9 ans plus tôt. Un deuxième médecin, le Dr Sawada de l'hôpital de Joetsu, ratifie la guérison des deux oreilles de Soeur Agnès le 3 juin 1982. Il l’avait également examinée avant l'arrivée de la religieuse au Couvent et avait considéré sa condition comme étant inguérissable, 

En 2019, à l'âge de 88 ans, Soeur Agnès reçoit un 4ème message, 46 ans après les apparitions.

Extraits des messages : 

Selon https://fr.wikipedia.org/wiki/Notre-Dame_d%27Akita, le 13 octobre 1973, après l'oraison dans la chapelle, la Vierge Marie serait apparue à sœur Agnès et lui aurait dit :

  • "Comme Je vous l'ai dit, si les hommes ne se repentent pas et ne s’amendent pas par eux-mêmes, le Père infligera un châtiment terrible à toute l'humanité. Ce sera un châtiment plus grand que le déluge, comme on n'aura jamais vu avant. Un feu tombera du ciel et va faire disparaître une grande partie de l'humanité, les bons comme les mauvais, n'épargnant ni les prêtres ni les fidèles. Les survivants se trouveront si désolés qu'ils envieront les morts. Les seules armes qui vous resteront, seront le rosaire et le signe laissé par mon Fils. Chaque jour, récitez les prières du rosaire. Avec le rosaire, priez pour le pape, les évêques et les prêtres. Le travail du diable s'infiltrera même dans l'Église de manière que l'on verra des cardinaux s'opposer à des cardinaux, et des évêques contre d'autres évêques. Les prêtres qui me vénèrent, seront méprisés et combattus par leurs confrères. L'Église et les autels seront saccagés. L'Église sera pleine de ceux qui acceptent des compromissions et le démon pressera de nombreux prêtres et des âmes consacrées à quitter le service du Seigneur. Le démon va faire rage en particulier contre les âmes consacrées à Dieu. La pensée de la perte de tant d'âmes est la cause de ma tristesse. Si les péchés augmentent en nombre et en gravité, il ne sera plus question de pardon pour eux. Parle avec courage à ton supérieur, il saura encourager chacune d’entre vous à prier et à accomplir des œuvres de réparation."
  • le 6 octobre 2019, deux messages sont donnés à Soeur Agnès par le même ange qu'elle avait vu en 1973. Le premier message était de caractère privé. Voici le deuxième : "Couvrez-toi de cendres et priez le Rosaire pénitentiel chaque jour. Toi, deviens comme un enfant et sacrifie-toi chaque jour."
  • Akita et Fatima

    Le message du 13 octobre 1973 (anniversaire de la dernière apparition de Fatima) a fait couler beaucoup d'encre, non seulement en raison de son caractère dramatique, mais aussi à cause de la forte ressemblance de certaines idées et expressions avec une supposée version du Troisième Secret de Fatima publiée par le journal Neues Europa en 1963, à partir d'un document censé provenir de cercles diplomatiques. Howard Dee, ambassadeur des Philippines auprès du Vatican, a dit que le Cardinal Ratzinger lui avait affirmé que les messages d'Akita et de Fatima disent essentiellement la même chose.

    https://www.de-vrouwe.info/en/amsterdam-1998/11106-1998-ambassador-dee

    Akita et Amsterdam

    Une lettre de Mgr John Shojiro Ito, évêque de Niigata, à Mgr Henrik Bomers, évêque de Haarlem-Amsterdam, explique le lien entre les apparitions à Soeur Agnès Sasagawa et celles à Ida Peerdeman à Amsterdam (1945-1959), soulignant non seulement que la statue dont émanaient les lacrimations au Japon avait été sculptée selon l'image de Notre-Dame de Tous les Peuples, mais qu'un ange avait récité la prière d'Amsterdam ensemble avec Soeur Agnès :

    https://www.devrouwevanallevolkeren.nl/wp-content/uploads/2013/12/Brief-van-MgrIto.pdf

Position de l'Eglise :

Au moment de prendre sa retraite, l'évêque Ito approuve les apparitions comme étant d'origine surnaturelle le 22 avril 1984.