Vassula (1942-...) : "la vraie vie en Dieu"

Présentation

Grecque orthodoxe, Vassula Rydén, née en 1942 en Egypte, mère de deux enfants, néglige la religion pendant plusieurs décennies, ayant pourtant eu des expériences mystiques en tant qu'enfant. En 1985, habitant au Bangladesh, elle subit une conversion lors du renouvellement inattendu de ces expériences et commence à écrire La Vraie Vie en Dieu sous dictée (en anglais) de la part de Dieu le Père, le Christ, Marie et de son ange gardien, ouvrage de plus de 2000 pages qu'elle termine en 2003 (bien qu'elle continue à recevoir des messages moins fréquents). Le schéma général - une crise globale dans l'Eglise et le monde, menant à un châtiment divin suivi d'un grand renouveau, rejoint les écrits de beaucoup d'autres mystiques modernes. La réception de ces messages, accompagnée par un changement dans l'aspect graphique de l'écriture de la voyante, a attiré non seulement l'attention des théologiens mais aussi certains scientifiques tels que le neurologue Philippe Loron. Connue pour ses conférences et son travail dans le domaine inter-religieux, Vassula Rydén a également fondé une vingtaine de "Beth Myriam" ("Maisons de Marie") dans plusieurs pays, destinées à apporter de l'aide aux orphelins et aux plus démunis. 

  • En 1988, l’un d’eux annonça la « conversion de la Russie ».
  • Le 23 mai 2018 : « Bientôt une explosion atmosphérique aura lieu ».
  • Le 10 avril 2019, elle reçoit ces mots : « Des jours de dures épreuves vous attendent : un feu non allumé par l’homme va dévorer les nations » ; « la nature se dressera contre vous et des inondations balayeront les multitudes ».

Extraits : 

(Marie) : "Vassula, tant de fois J'ai demandé la consécration de Ma fille, la Russie ; J'ai imploré pour sa consécration ; aujourd'hui, Vassula, c'est le jour où elle a vu la Lumière ; elle va commémorer son millième anniversaire ;Vassula, ta sœur est morte, mais maintenant, le Seigneur est auprès d'elle, et Il va la ressusciter, et l'Amour aimera la Non-Aimée et elle Lui criera : « Tu es mon Dieu et Sauveur ! » ; à ce cri, les démons prendront la fuite ; effrayés, les démons fuiront, car cette nation va devenir une et la plus dévouée servante de Dieu ; guérie et ressuscitée par la Force de Dieu, sa stature de sainteté attirera tous ses voisins par ses dévotions au Tout-Puissant ; la Russie sera le symbole de la Gloire de Dieu, de la Miséricorde et de l'Amour de Dieu ; ses hymnes et ses chants — qui sont si doux à Nos oreilles, avec leurs mouvements gracieux — s'élèveront vers le Ciel comme de l'encens ; l'Amour va la ressusciter comme Il la ressuscita il y a mille ans ;

(Jésus) : Je suis le Seigneur, la Résurrection ; lorsque Je ressusciterai la Russie, elle restaurera Mes dons ; elle embellira à nouveau Ma Maison avec amour et Je l'unirai de nouveau à Moi ; Je lui offrirai Mon Pain et Mon Vin et elle ne refusera pas Ma Nourriture ; elle acceptera ce que Je lui offre et elle mangera Mon Pain et boira Mon Vin, se renouvelant en Me louant ; Je la revêtirai de Ma Gloire, Je l'ornerai majestueusement ; Je l'irriguerai de Mes Propres Sources, Je remplirai ses réserves ; Mes Yeux sont sur elle ; ah ! Vassula, attends seulement et tu verras !" (1 février 1988)

(Jésus) : "Ma Vassula, dessine trois barres de fer surmontées d'une tête [...] [E]lles représentent les Catholiques romains, les Orthodoxes et les Protestants ; Je veux qu'ils plient et s'unissent ; mais ces barres de fer sont encore très rigides et ne peuvent pas se plier d'elles-mêmes, alors Je devrai venir à elles avec Mon Feu et, par la puissance de Ma Flamme sur elles, elles s'assoupliront pour se courber et se fondre en une seule barre de fer solide, et Ma Gloire emplira la terre entière. [...]" (26 octobre 1989)

(Jésus) : "le sixième sceau est sur le point d'être brisé et vous serez tous plongés dans l'obscurité, et il n'y aura plus d'illumination car la fumée jaillissant de l'Abîme sera comme la fumée d'un énorme fourneau de sorte que le soleil et le ciel en seront obscurcis ; et par Ma Coupe de Justice, Je vous ferai ressembler à des serpents, à des vipères ; Je vous ferai ramper sur le ventre et manger la poussière en ces jours d'obscurité ; Je vous écraserai sur le sol pour vous rappeler que vous n'êtes pas meilleurs que des vipères... vous suffoquerez et vous étoufferez dans vos péchés ;

dans Ma colère, Je vous piétinerai ; Je vous foulerai aux pieds dans Ma fureur ! vous voyez ? Mes quatre anges se tiennent maintenant anxieusement autour de Mon Trône, attendant Mes ordres ; lorsque vous entendrez le fracas du tonnerre et les éclairs de la foudre, sachez que l'Heure de Ma Justice est arrivée ; la terre sera secouée et, comme une étoile filante, elle vacillera de sa place, extirpant de leur place les montagnes et les îles ; des nations entières seront annihilées ; le ciel disparaîtra comme on roule un parchemin, comme tu l'as vu dans ta vision, Ma fille ; une grande agonie surviendra sur tous les habitants, et malheur aux incroyants ! écoute-Moi : et si les hommes te disent aujourd'hui : « ah ! mais le Vivant aura Pitié de nous ; tes prophéties ne viennent pas de Dieu mais de ton propre esprit », dis-leur : bien que vous soyez réputés être vivants, vous êtes morts ; votre incrédulité vous condamne ; parce que vous avez refusé de croire à Mon temps de Miséricorde et vous avez interdit à Ma Voix de se répandre, au travers de Mes porte-parole, pour avertir et sauver Mes créatures, vous mourrez également comme les méchants ;

lorsque viendra l'Heure des Ténèbres, Je vous montrerai votre propre intérieur ; Je retournerai complètement votre âme et lorsque vous verrez votre âme aussi noire que le charbon, non seulement vous ressentirez une détresse comme jamais auparavant, mais dans une douleur atroce, vous vous frapperez la poitrine en disant que votre propre noirceur est de loin pire que les ténèbres qui vous environnent [...] c'est ainsi que J'exposerai Ma Justice aux nations et toutes les nations sentiront Ma Sentence lorsque viendra cette Heure ; Je rendrai la vie humaine plus rare que jamais auparavant ; alors, quand Ma colère sera apaisée, J'installerai Mon Trône en chacun de vous et ensemble, d'une seule voix, et d'un seul cœur et d'un seul langage, vous Me louerez, Moi l'Agneau [...]" (18 février 1993)

(Jésus) : "rassemble les gens et dis-leur : sans votre repentir et sans sincérité dans votre prière, ce mal [le coronavirus] durera plus longtemps que vous ne le pensez ; tournez-vous vers Moi, votre Dieu, et repentez-vous ; une prière sincère et universelle doit M’atteindre, Moi votre Dieu ; le jeûne chassera les démons; tout sacrifice M’est acceptable ; rejetez votre esprit léthargique et renoncez à vos mauvaises voies, et faites la paix avec Moi votre Dieu; faites-Moi entendre : "Seigneur, aie pitié de moi, pécheur !" et Je montrerai de la compassion ; et Je ferai pleuvoir des bénédictions sur vous tous ; venez, n'ayez pas peur ; J’écoute…" (13 mars 2020)

Position de l'Eglise :

Vassula Rydén a rencontré beaucoup d'hostilité de la part de certains membres du clergé orthodoxe, notamment en raison de l'importance dans ses écrits de la réconciliation entre l'Orthodoxie et Rome, symbolisée par l'unification des dates de Pâques (thème aussi trouvé chez la mystique syrienne Myrna Nazzour). Malgré quelques tournures orientales, la spiritualité et contenu de La Vraie Vie en Dieu ressemblent aux écrits de Dom Stefano Gobbi et d'autres sources catholiques dans la tradition "montfortienne".  La position de l'Eglise catholique envers Vassula a cependant aussi été complexe. En 1995 elle fut l'objet d'une Notification de la part de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, estimant que ses écrits comme n'étaient pas d'origine surnaturelle et les taxant de "millénarisme", une charge maintenue par l'influent dominicain François-Marie Dermine, qui s'est aussi opposé à d'autres voyants tels que Pedro Regis. L'attitude de Rome s'est par contre adoucie suite à un long dialogue personnel avec le Cardinal Ratzinger en 2001-2004, lors duquel Vassula a répondu aux accusations, notamment au niveau de l'eschatologie. En 2005 La Vraie Vie en Dieu reçoit le Nihil Obstat et Imprimatur de la part de l'Evêque Felix Toppo et l'Archévêque Ramon Arguelles respectivement. 

Plus d'informations : www.tlig.org