Naju (1985 -) : "une nouvelle Pentecôte"

Présentation :

A Naju (Corée), Julia Kim (Youn), mère de famille, voit Jésus et Marie depuis le 30 juin 1985, date à laquelle des effusions inexpliquées de statues se produisirent à son domicile. Plusieurs « miracles eucharistiques » auraient été observés, ainsi que la stigmatisation de la voyante et d'autre phénomènes extraordinaires. Julia reçoit par la suite une grande quantité de messages qui continuent jusqu'à nos jours et qui convergent avec d'autres sources quant à leur dimension eschatologique, mettant un accent particulier sur "cinq voies de spiritualité" -

 - Transformer notre vie quotidienne en prières (Prière de la Vie)

- "Semchigo" en coréen - le renoncement de soi-même pour l'amour des autres

- "La Vie consacrée" (Offrande de toutes nos joies, nos soucis et nos difficultés à Dieu)

- La spiritualité de "Amen" - une imitation de l'humilité de la Vierge Marie.

- La spiritualité de "C'est de ma faute" - ne pas accuser les autres, mais par charité, accepter toute chose comme si c'était de notre faute.

Extraits : 

(Marie): "De nos jours, l'imposture de Satan est parvenue à un tel degré de ruse (malice, fourberie) et de tromperie (supercherie) en provoquant même des phénomènes extraordinaires que, non seulement des âmes bonnes, mais aussi de nombreux pasteurs en sont dupés. 

[...]

Si vous déployez la puissance de l'amour pour que tous mes enfants de ce monde se mettent d'accord et s'unissent entre eux au-delà des frontières, des pays, des factions, alors l'Eglise sera régénérée, une nouvelle Pentecôte surviendra et le monde sera sauvé par le Sauveur présent dans l'Eucharistie.

Martin Luther a tenté de faire la réforme. Il était pourtant, lui aussi, un fils bien-aimé. Souvenez-vous bien que chacun peut commettre des bêtises, des erreurs, mais aussi que le Seigneur peut changer le mal en bien pour s'en servir. Par conséquent ne jugez et ne critiquez jamais les autres.

Bien que les petites Eglises séparées ne M'acceptent pas pour le moment, petit à petit, dès à présent, Je serai reconnue par elles comme la Mère de l'Eglise." (24 septembre 1994)

(Marie): "O ma fille! Vois combien le monde, où déferlent toujours plus le mal et le péché, se trouve face à des menaces et des dangers. Il faut que vous transmettiez bien vite, avec l'esprit du martyre, les volontés d'une Mère angoissée à ses enfants du monde entier, en un dernier et suprême effort pour le salut du monde, en cette heure si grave où déjà déborde la coupe de la colère de Dieu.

Actuellement, l'humanité vit des heures douloureuses. Que dire en voyant des membres d'une même famille se nuire entre eux, les nations s'opposer les unes aux autres, des races d'un même sang se livrer à des guerres fratricides, s'entre-tuant de manière atroce? Tout cela n'en gendre-t-il pas des heures de souffrances redoutables?

Alors, en cette heure où le monde endure ces intenses souffrances, Je vais appeler le représentant du Saint-Père, par l'intermédiaire de ton guide spirituel.

Ces difficultés spirituelles et intérieures, vous les endurez pour le salut de mes enfants de ce monde, étant donné que Je vous ai appelés pour que vous preniez part à la lutte décisive menée contre Satan et aussi pour que vous criiez à haute voix les Messages d'Amour du Seigneur et les Miens, avec un courage centuplé. Je serai toujours avec vous. Je vous ai appelés pour que vous travailliez la main dans la main pour empêcher l'humanité en danger, qui vit dans un désert aride, de bâtir une deuxième Tour de Babel et d'aller à sa ruine comme Sodome et Gomorrhe.

[...]

Mes chers enfants! A l'heure actuelle, dans l'Église, l'apostasie et l'infidélité sont en train de se développer d'une manière alarmante sous l'action de la Franc-Maçonnerie. Beaucoup d'ecclésiastiques et de religieux, négligeant leur vocation, spirituellement aveugles et sourds, ne voient rien et ne comprennent rien à cause de leur dépravation intérieure. Oh, combien mon Coeur maternel en est angoissé!" (23 octobre 1994)

(Jésus): [...] "Vous tous, le clergé et les enfants de ce monde qui vous êtes précipités en ce lieu et qui avez répondu "Amen" à mon appel ! Ce monde qui a gravement offensé Dieu rend inévitable le châtiment envoyé par Dieu. Beaucoup de catastrophes qui ont lieu partout dans le monde sont des avertissements qui indiquent que le temps de la Grande Tribulation est très proche.  

Dieu le Père retarde le temps du châtiment à cause de la supplication de ma Mère Marie et de vos prières les plus ferventes qui sont offertes en unité avec ma petite âme quand vous vous rassemblez en ce lieu saint, le Sanctuaire de Naju que j’ai préparé avec ma Mère. [...] N’oubliez pas que vous avez été choisis comme de bons grains. Allez aider de nombreuses âmes pour qu’elles montent à bord de "Marie, l’Arche du Salut". [...] (Vendredi Saint, 19 avril 2019)

[...] Aujourd’hui dans ce monde, les familles sont tombées malades et la corruption devient de plus en plus sérieuse dans la société, même au sein de l’Eglise. Malheureusement, la majorité des supérieurs dans l’Eglise et des dirigeants politiques, dont le devoir est de résoudre les problèmes, se calomnient les uns les autres, se combattent mutuellement, sombrent eux-mêmes dans l’arrogance, en lançant de fausses accusations aux autres et tenant des propos totalement injustes comme s’ils étaient raisonnables et corrects.

On en est au point où ceux qui sont supposés jouer le rôle de capitaines de navire sont les mêmes qui se médisent les uns les autres et deviennent eux-mêmes esclaves du pouvoir et de la jouissance et du coup se précipitent vers l’enfer par cécité et surdité spirituelles. Par conséquent, que va-t-il advenir du troupeau de moutons qui les ont suivis ? Comment Dieu le Père pourrait-Il ne pas être furieux ? A cause des hommes qui sont égoistes, mauvais et persistent dans leur égo, ceux qui sont bons souffrent et deviennent victimes.

Quand (la ville de) Ninive s’est repentie en écoutant Jonas, Dieu le Père a changé d’avis et n’a pas détruit ses habitants. Mais quand ils se sont laissés aller, faisant de nouveau ce qui est mal, sans se repentir et en ignorant les avertissements de Dieu, le Père, Ninive, qui avait conquis le monde, fut détruite cruellement puis finalement s’effondra, n’est-ce pas ? [...] (25 août, 2020)

Position de l'Eglise :

Le cas des apparitions de Naju démeure très contesté et se caractérise par une divergence très marquée entre l'attitude de Rome et celle des autorités locales.

Fin 1994, le cardinal Bovone est informé par le secrétaire de la congrégation pour la doctrine de la foi sur les faits de Naju, estimés négatifs. Dans les jours qui suivirent, l’épiscopat publie un document négatif d’une grande sévérité sur ces événements. Le 1er janvier 1998, Mgr Victorinus Youn Kong-hi, archevêque de Kwangju, publie ce qui suit : « 1. Après enquête menée sur l’ensemble des phénomènes, sur les «’événements de Naju’, il y a des imitations, plagiats, notes de livres connus, tels ceux du père Gobbi […]. Il y a aussi des passages qui ont été manifestement arrangés, omis ou insérés, sous l’influence de l’entourage et selon les circonstances : par exemple, l’apparition d’eau miraculeuse , l’agencement d’un sanctuaire, la construction d’une basilique ; à cela s’ajoutent des discordances entre les divers manuscrits de Julia […]. De plus, le passage où le Père éternel aurait retardé la fin des temps […] est en conflit évident avec l’orthodoxie de la foi catholique. En conséquence, les prétendus ‘messages de la Vierge de Naju’ sont considérés comme le résultat de l’expérience personnelle de Mme Julia Youn ou de ses méditations, et ne prouvent pas qu’ils sont des révélations privées. Le prétendu phénomène miraculeux où l’eucharistie tombe du ciel est en contradiction avec la doctrine de l’Église catholique qui dit que seul le prêtre légitimement ordonné peut consacrer l’hostie pour qu’elle devienne eucharistie. 2. De plus, le prétendu phénomène selon lequel dès que Mme Julia Youn l’eut reçue, l’hostie se change en un morceau de chair sanglante dans sa bouche est aussi contraire à la doctrine de l’Église catholique qui dit que même après la transsubstantiation du pain et du vin dans le Corps et le Sang du Christ par les paroles du prêtres à la consécration, les espèces du pain et du vin ne changent pas. 3. De nombreux phénomènes étranges qui arrivèrent à Mme Julia Youn et autour d’elle (phénomènes provenant de son corps et de la statue de la Vierge) ne prouvent pas qu’ils sont d’origine surnaturelle, donc divine. Ils peuvent être qualifiés de force préternaturelle. En conséquence, vu que le caractère ‘surnaturel’ prêté à ces événements brise l’unité de la foi, la diffusion de toute publication, y compris audio/video, est officiellement interdite. » De surcroît, ce document interdit les réunions liturgiques et les assemblées de prière qui se déroulaient dans la chapelle. Les prêtres qui étaient favorables à Naju sont invités à s’abstenir.    

En 2008 l'Archevêque Andrew Choi de Kwangju prend la décision inhabituelle d'excommunier non seulement la voyante mais aussi tous les pèlerins venant au lieu des apparitions, devenues très connues dans toute l'Asie. Cependant, à ce moment-là, le P. Aloysius Chang, un prêtre excardiné par les autorités de Kwangju pour sa position favorable à Julia Kim, fait appel à Rome, où il obtient une audience avec le Cardinal Ivan Diaz, Préfet de la Congrégation pour l'Evangélisation des Peuples. Le Cardinal Diaz estime que la décision de l'Archidiocèse de Kwangju d'excommunier des pèlerins d'autres diocèses n'a aucune validité canonique et écrit à l'Archevêque Choi pour suspendre son décret. Bizarrement, le clergé de Kwangju avait dit que même le Cardinal risquerait l'excommunication dans le cas où il rendrait visite à Naju. [1]

Cette décision de la part de Rome se motive aussi par le soutien à Julia Kim déjà manifesté au Vatican, Jean-Paul II ayant cru à la véracité des évènements à Naju (dont 33 miracles eucharistiques allégués), demandant aux évêques coréens de "partager les grâces de Naju avec d'autres en Asie". Un point de vue partagé par le Nonce Apostolique Giovanni Bulaitis, témoin des miracles eucharistiques non seulement à Naju mais aussi au Vatican lors de la visite de Julia Kim en février 2010, quand l'hostie donnée par Mgr Bulaitis à la voyante se change en chair et en sang [2]  - phénomène que l'Archidiocèse de Kwangju avait déclaré "contraire à la doctrine de l'Eglise catholique". Mgr Bulaitis souligne que, ce miracle ayant eu lieu sur le territoire du Saint-Siège, il tombe sous la jurisdiction du seul Vatican. La même année l'Archévêque Choi prend la décision surprenante de démissioner (des adeptes de Naju avaient déposé une plainte à Rome contre lui pour hérésie en 2007 [3]), mais son successeur émet un nouveau jugement négatif. Par contre, Benoît XVI - dont l'opinion sur Naju est favorable selon le Cardinal Diaz [4] - assure Julia, malade, de sa proximité spirituelle et de sa prière en 2012.

La position officielle de Rome par rapport à Naju reste non constat de supernaturalitate, comme dans beaucoup d'autres endroits tels que Medjugorje: les apparitions coréennes, tout comme celles en Bosnie, sont désormais sous le contrôle de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi plutôt que celui de l'Archidiocèse de Kwangju, qui mantient pourtant son opposition aux apparitions. En 2019 on estime à 33 millions le nombre de pèlerins venus à Naju depuis le début des évènements, dont 50 000 visites d'évêques étrangers.[5] 

Notes: 

[1] Père François Su, "La Vérité sur Naju", 10 août 2019, p. 9: http://fr.najumary.or.kr/pdf/Lettre-VeritesurNaju-Pere%20Francois%20Su.pdf

[2] http://www.chretiensmagazine.fr/2010/05/vous-qui-mavez-suivi-et-mavez-fait.html

[3] Père François Su, "La Vérité sur Naju", p. 8.

[4] http://www.najumary.or.kr/English/home/clergywholovesourladyofnaju.htm

[5] Père François Su, "La Vérité sur Naju", p. 1.