Prophéties du XXème siècle sur les 3 jours de ténèbres

Références dans la Tradition : le XXe siècle

Il est souvent allégué sur internet et dans la littérature secondaire que le Padre Pio aurait parlé des 3 Jours de Ténèbres, notamment dans une lettre supposément envoyée à la Commission chargée d'enquêter sur les apparitions de Heroldsbach en Allemagne (1949-1952), où l'on fit circuler une traduction allemande de cette "lettre". D'un côté il est fort possible que le célèbre Capucin ait réellement regardé ces apparitions comme authentiques: selon un témoignage assermenté récolté par l'association des Pèlerins d'Heroldsbach (où un anneau sur la main d'une statue en bois du Padre Pio contient un fragment d'un gant du saint italien), il aurait dit en 1967 à un groupe d'allemands venus à San Giovanni Rotondo que Heroldsbach était un "lieu de grâce". Mais d'un autre côté, personne n'a jamais vu l'original du document adressé à la commission d'enquête, et les Capucins ont formellement démenti son existence. Il semble donc probable qu'il s'agit d'un faux inspiré ou franchement copié des révélations faites à Marie-Julie Jahenny (entre autres), même s'il n'est pas clair pourquoi les partisans des apparitions allemandes auraient procédé à une telle falsification.

Cependant, si l'attribution de la prophétie des 3 Jours au Padre Pio doit être considérée comme très douteuse, nous avons une source beaucoup plus solide dans les écrits de la mystique italienne Bienheureuse Elena Aiello (1895-1961). Cette religieuse, fondatrice des Soeurs minimes de la Passion de Notre-Seigneur Jésus-Christ, est devenue célèbre pour avoir communiqué à Benito Mussolini un avertissement du Ciel en 1940 prophétisant des conséquences néfastes, dont la défaite militaire, pour l'Italie dans le cas où Il Duce allait prendre le côté d'Hitler pendant la Deuxième Guerre Mondiale. Jusqu'à la fin de sa vie, Elena reçoit une série de messages prédisant un grand châtiment (faisant également référence au développement des armes nucléaires) et parlant explicitement d'une durée de 3 jours : 

Le Châtiment

  • 26 juillet 1950. Jésus : "Les heures d'obscurité sont proches. La destruction et la mort viendront dans le monde. Criez à haute voix: si l'homme ne retourne pas à Dieu, un châtiment jamais vu dans l'histoire du monde viendra. La terre entière sera en feu. Les hommes parlent de paix: le monde sera en guerre."

  • 8 avril 1955. La Madone : "Regarde les anges qui tiennent des vases pleins de feu, ce sont comme de nombreuses torches. Les anges deux par deux porteront ces torches (qui étaient comme de nombreux troncs d'arbres). Elles seront renversées sur le monde. La punition sera effrayante. Elles descendront sur le monde, comme autant de flèches de feu lancées par les anges sur la terre. Le feu s'abattra [...] Les hommes seront atteints selon leurs dettes contractées avec la justice divine. Ce fléau effrayant arrivera au petit matin. Les pécheurs, les méchants seront détruits. Les âmes justes, les dévots de mon chapelet, ceux qui ont des péchés véniels, ne mourront pas, mais ils ressentiront la douleur de la mort. Un moment effrayant pour les justes, pour les pécheurs et pour les méchants! Tous devront y assister avec l'agonie dans l'âme; tous contempleront cette vision. Les yeux de toute l'humanité s'élèveront au ciel. Je ne pourrai rien faire pour les âmes égarées. Les méchants voudraient couvrir leurs misères, mais ils ne trouvent même pas un repaire. [cf. Ap 6,15-16] Le ciel et la terre s'uniront. Mon Fils apparaîtra comme juge pour les pécheurs et pour les méchants: non pas comme un père. Le ciel deviendra rouge. Le vent! La mer siffle, l'orage s'abattra. Il y aura une tempête de feu: elle se déclenchera pour le monde entier. Ceux qui restent trouveront leur Jésus et leur mère. Le temps n'est pas loin. Cela arrivera quand vous vous y attendez le moins".

  • Vendredi Saint 1959. Sœur Elena: "[...] quels sont les premiers signes du châtiment? Comment se présententeront-ils au monde?". La Madone: "Fille de mon cœur, pour avertir les pécheurs et appeler l'homme à la pénitence et la prière, les signes évidents seront les suivants: un nuage apparaîtra dans le ciel qui s'agrandira et anéantira les peuples et les nations, en particulier l'Italie. La végétation de la terre sera détruite, tout comme un quart de l'humanité. L'air sera infesté par une épidémie qui couvrira toute la terre de cadavres. Si les hommes repentis reviennent à Dieu, ma fille bien-aimée, alors la justice sera transformée en miséricorde, et le monde sera partiellement sauvé, car la terrible punition ne peut pas être évitée, et elle sera universelle. Un nuage rouge comme le feu traversera le ciel. Les rayons et les étincelles passeront par les maisons des méchants. La mer déversera ses vagues et l'orage s'abattra. Des ténèbres denses se répandront sur le monde et envelopperont la terre entière. Le monde deviendra comme un désert. Pendant ces ténèbres, il sera impossible de distinguer les hommes et les choses. Tout cela durera trois jours et trois nuits, et en ce temps d'obscurité, seules les bougies de cire bénies donneront de la lumière. Elles dureront un certain temps. Dans les maisons des méchants, les bougies ne s'allument pas. Ceux qui, par curiosité, ouvriront la fenêtre, tomberont instantanément, foudroyés. Pendant ces trois jours, vous devez rester dans la maison, fille de mon cœur, à la lumière des bougies, car elles ne seront éteintes ni par les vents, ni par quoi que ce soit. L'humanité sera frappée par un énorme tremblement de terre. Le grondement du tonnerre fera trembler la terre entière. C'est un bouleversement pour les justes et pour les pécheurs. Fille de mon cœur, ce seront des jours effroyables. Les démons, pendant ces trois jours, feront retentir des blasphèmes effrayants dans l'air, et ils prendront beaucoup d'âmes comme leur proie. Le monde deviendra un cimetière, car les cadavres couvriront la terre entière." "Belle Maman, qu'est-ce qu'il faut faire pendant ces trois jours?" "Il faut prier pour la conversion des pécheurs, qui sont vos frères et soeurs. Récitez le Saint Rosaire et la prière "Refuge Maternel". "Belle  Maman, et ce sera alors le jugement universel?" "Fille de mon cœur, ce ne sera pas le jugement universel, mais ce sera un petit jugement". "Alors tout le monde va mourir?" "Tout le monde ne mourra pas, mais les fidèles de mon Rosaire, les âmes consacrées à mon Cœur, les âmes justes et les saints prêtres survivront; ils ne périront pas, mais seront sauvés. Tout cela est une punition pour les méchants. Ce qui aura lieu au cours de ces dernières heures est indéscriptible. Chaque âme chrétienne doit être engagée dans la prière et la pénitence, fille de mon cœur. Je viendrai moi-même; les justes et les pécheurs me verront."

  • PRIERE "REFUGE MATERNEL" 8 avril 1955. La Madone : "Le moyen le plus efficace de sauver le monde en partie est la dévotion au Cœur immaculé de Marie. Qu'on propage la prière "Refuge Maternel", elle est très utile. Dites souvent, les bras en croix: "Ô Reine de l'univers, médiatrice des hommes, fais-nous miséricorde -  nous te prions avec une confiance filiale - pour que nous soyons libérés du péché qui apporte tant de ruine au monde. Fais-nous miséricorde, refuge de toutes nos espérances: tu dois être propice envers nous, enfants indignes. Accueille notre appel avec bienveillance, afin que nous puissions tous chanter le triomphe de ta miséricorde"."

Il convient par ailleurs constater des convergences extrêmement frappantes non seulement avec les prophéties de Marie-Julie Jahenny mais aussi celles du voyant allemand Alois Irlmaier (1874-1959) compilées et publiées par Conrad Adlmaier en 1950 (voir article). Irlmaier parle lui aussi du rôle des cierges bénies pendant les 72 heures de ténèbres et de la nécessité de maintenir les fenêtres fermées, ainsi que du renouveau de l'Eglise après le cataclysme dans des termes qui rappellent les visions d'Elisabetta Canori Mora (dont les écrits n'avait pas été publiés du vivant du voyant allemand). Il est également intéressant de noter le fait qu'Irlmaier, bien qu'étant lui-même un catholique bavarois dont les prophéties contiennent des références explicites au Pape, les apparitions de la Mère de Dieu etc., jouit d'une certaine réputation en Allemagne même dans les cercles assez éloignés de l'Eglise. Cet engouement actuel pour les prophéties d'Irlmaier semble ne pas être motivé par un intérêt plus généralisé pour les mystiques chrétiens, mais par les multiples témoignages documentés par rapport à ses dons allégués de clairvoyance, y compris dans le cadre de sa collaboration avec les autorités allemandes lors d'enqûetes policières. Dans la troisième édition de son livre Blick in die Zukunft, Conrad Adlmaier relate ses dernières échanges avec le voyant bavarois:

  • "Dans la dernière conversation avec Irlmaier au début de 1959, le voyant parlait explicitement de ce phénomène. [...] "L'obscurité viendra un jour pendant la guerre. Alors de la grêle s'abattra avec des éclairs et du tonnerre, et un tremblement de terre secouera la terre. A ce moment-là, ne sortez pas de la maison. Les lumières ne s'allumeront pas, sauf celle des bougies, il n'y aura pas d'électricité. Ceux qui inhaleront la poussière auront des crampes et mourront. N'ouvrez pas les fenêtres, couvrez-les avec du papier noir. Toutes les eaux exposées deviendront toxiques ainsi que tous les aliments qui ne sont pas dans des bocaux fermés. Même les aliments dans les verres ne résisteront pas. Dehors il y aura la mort par la poussière, beaucoup de gens mourront. Après 72 heures tout sera fini. Mais je dis encore une fois: ne va pas dehors, ne regarde pas par la fenêtre, laisse brûler une bougie consacrée ou un bâton de cire et priez. Dans la nuit plus de personnes mourront que pendant les deux guerres mondiales." (Conrad Adlmaier, Blick in die Zukunft , 3ème édition (élargie) (Traunstein : Chiemgau-Druck, 1961), p. 108-109. 

Adlmaier met la prophétie d'Irlmaier en relation avec une chanson folklorique allemande, Sang der Linde von der kommenden Zeit (Le Tilleul chantait des temps à venir) qui date certainement d'avant 1900. Cette référence pourrait d'abord sembler anecdotique, mais voici une traduction littérale des strophes qui nous intéressent dans le contexte actuel :

L'hiver arrive, trois jours d'obscurité. La foudre et le tonnerre et la fracture de la Terre. Prie à la maison, ne quitte pas la maison! Ne regarde pas non plus l'horreur à la fenêtre! Seule une bougie te donnera tout le temps de la lumière tant qu'elle voudra brûler. Une haleine toxique arrive de la nuit poussiéreuse, peste noire, la pire des batailles humaines. La même chose menace tous ceux qui sont nés sur terre, mais les bons meurent d'une mort bénie. Beaucoup de fidèles resteront merveilleusement libres de crampes respiratoires et de peste.

Winter kommt, drei Tage Finsternis, Blitz und Donner und der Erde Riß, Bet' daheim, verlasse nicht das Haus! Auch am Fenster schaue nicht den Graus! Eine Kerze gibt die ganze Zeit allein, Sofern sie brennen will, dir Schein. Gift'ger Odem dringt aus Staubesnacht, Schwarze Seuche, schlimmste Menschenschlacht. Gleiches allen Erdgebor'nen droht, Doch die Guten sterben sel'gen Tod. Viel Getreue bleiben wunderbar frei von Atemkrampf und Pestgefahr. (ibid., p. 59-60)